Le félin du mois: La panthère noire

Dans l’exposition “Alles fir d’Kaz” les visiteurs attentifs pourront découvrir deux panthères noires. Saviez-vous qu’on désigne du nom de panthère noire aussi bien le léopard noir que le jaguar noir ? Et que l’on peut toujours distinguer chez la panthère noire les rosettes typiques du léopard ou du jaguar selon l’incidence de la lumière ?

Le pelage sombre est dû à une pigmentation importante, que l’on appelle mélanisme. Les mélanines sont des pigments qui colorent la peau et les poils (ou les cheveux chez l’homme). La couleur de la panthère noire s’explique par une mutation génétique qui provoque une présence importante de mélanine, responsable de la teinte sombre de la peau et du pelage.

Quels en sont les effets sur le léopard noir ou le jaguar noir ?

D’une façon générale, cette couleur a à la fois des avantages et des inconvénients. Les léopards noirs, qui vivent en savane, se font remarquer davantage dans les herbes que leurs congénères bien camouflés grâce à leur pelage doré. Dans la savane, la chasse est plus difficile et souvent infructueuse pour les léopards noirs.

En revanche, dans les régions couvertes de forêts tropicales, les félins de couleur noire (léopards et jaguars) ont un atout certain. Ainsi, c’est l’habitat qui détermine la couleur est la plus avantageuse. Les animaux dotés d’un  bon camouflage ont de meilleures chances de survie, puisqu’ils auront plus de succès à la chasse et donc de plus grandes opportunités de reproduction. C’est ce qui explique que les panthères noires sont nettement plus nombreuses dans les zones forestières que dans la savane.

Bagheera, la panthère noire de la Livre de la Jungle

En hindi, une langue de l’Inde, le mot « Bagheera » signifie panthère noire. Il s’agit d’un léopard indien mélanique (Panthera pardus fusca), une sous-espèce du léopard, largement répandue sur le sous-continent indien.

Bagheera

Objet du mois |