Projection “L’Etreinte du Serpent” au Luxembourg City Film Festival (4/3/2016)

Le Musée national d’histoire naturelle a le plaisir de participer à la 6e édition du Luxembourg City Film Festival en collaborant à la projection du film “L’étreinte du Serpent” du réalisateur colombien Ciro Guerra. Le film était en lice pour l’Oscar du meilleur film étranger 2016. La rencontre entre des Européens naturalistes et des indigènes étant également thématisée dans l’exposition “Orchidées, cacao et colibris – Naturalistes et chasseurs de plantes luxembourgeois en Amérique latine”, le film mérite évidemment la mention “A ne pas rater” !

“L’Étreinte du Serpent” raconte l’histoire épique du premier contact, de la rencontre, du rapprochement, de la trahison et, au final, d’une amitié exceptionnelle entre Karamakate, un chaman amazonien, dernier survivant de son peuple, et deux scientifiques qui, sur une période de plus de 40 ans, ont été les premiers hommes à explorer la partie nord-ouest de l’Amazonie à la recherche de la « yakruna », une mystérieuse plante hallucinogène capable d’apprendre à rêver. Le récit s’est inspiré des journaux des premiers explorateurs d’Amazonie colombienne, l’ethnologue allemand Theodor Koch-Grünberg et le biologiste américain Richard Evans Schultes.

L’Etreinte Du Serpent (El Abrazo De La Serpiente) , de Ciro Guerra

Argentine, Colombie, Venezuela , 2015 / 125 min / VO espagnole, langues indigènes avec sst. français et néerlandais / Aventure, Drame

Le Vieux et le Nouveau Monde à la dérive, au cœur de l’Amazonie.

Dans le cadre du Luxembourg City Film Festival 25/2 – 6/3/2016

Séance: Vendredi 4 mars 2016 à 19 h 00 au cinéma Utopia (information et réservation de tickets)

logo_LCFF

En fin de séance rencontre et discussion avec le Luxembourgeois Patrick Krãnipî Godar sur ses expériences en relation avec les peuples indigènes

patrick godarBrésil, Goiás, 1988: premiers contacts avec les peuples indigènes Xerente et Krahô dans le cadre de mes études à São Paulo (stages sociaux). Initiation dans le peuple krahô

Brésil, Amazonie légale, 1991-1994: collaborateur du Conseil indigéniste Missionnaire – CIMI auprès des peuples indigènes Xerente et krahô dans la défense des droits constitutionnels à la terre et à la culture. Baptême Xerente avec le nom : Krãnipî Akwê

Luxembourg, 1994-2016 : Administrateur délégué de la Fondation Bridderlech Deelen et responsable des projets au Brésil, notamment avec le CIMI auprès des peuples indigènes Xerente, Krahô, Apinajé, Tapuyas do Carretão, Karajá, Javaé, Xambioá, Krahô-Kanela, Awá-Canoeiro en Amazonie légale : Tocantins et Goiás. Les contacts avec les différents peuples indigènes sont réguliers (annuels) dans le cadre des visites de projets de la Fondation Bridderlech Deelen

Luxembourg : conférences, présentations dans des écoles, lycées et groupes intéressés au sujet des peuples indigènes. Ensemble avec ASTM, Klimabündnis, Votumklima et Caritas : Promotion de la ratification de la convention internationale de protection des peuples indigènes OIT 169 par le gouvernement luxembourgeois (en cours)

Brésil, Réserve Pataxó Hã-Hã-Hãe, Monte Pascoal, Bahia,  2000 :  invité à la Marche et Conférence Indigène « Outros 500 » à l’occasion de la commémoration officielle de l’occupation du Brésil – 3.500 délégués de plus de 300 peuples indigènes du Brésil

Brésil, Palmas, Tocantins, 2010-2013-2016 : invité à la Ie , IIe et IIIe Assemblée des Peuples Indigènes du Goiás-Tocantins

News |