Envie d’un dernier tour à travers toute l’histoire naturelle ?

Photo: Mike Zenari

Photo: Mike Zenari

A l’approche des travaux de réaménagement, qui débuteront le 17 août, les prochains mois constituent sans aucun doute une opportunité à revisiter pour une dernière fois – pour d’autres peut-être aussi une première fois encore – l’ensemble des expositions permanentes que le Musée national d’histoire naturelle a présentées au public depuis la réouverture du ‘natur musée’ en décembre 1996.

Entretemps, tout le pays connaît le ‘natur musée’. Certains chiffres le laissent croire en tout cas. Depuis son déménagement dans l’Hospice Saint-Jean au Grund et sa réouverture en décembre 1996 le ‘natur musée’ a accueilli en 18 ans quelque 900 000 visiteurs, luxembourgeois et étrangers.

La palette des visiteurs couvre toutes les couches d’âge de la population : on y vient seul, en famille, en groupe, avec l’école ou avec les scouts, avec ses enfants ou ses grands-parents ; on s’y rend parce que l’on s’intéresse particulièrement à l’histoire naturelle et aux sciences ou parce que les thèmes présentés dans les expositions permanentes et temporaires du musée sont exceptionnels, toujours instructifs, parfois étonnants voire même insolites et méritent tout simplement l’indication « A ne pas rater ». En effet, qui ne se souvient pas des grandes expositions temporaires à succès sur les rats, les champignons, les ours, les chauves-souris, les volcans, l’or, le toucher, le temps ou les glaciations qui n’évoque pas avec un sourire des expositions surprenantes pour un musée d’histoire naturelle telles celles sur le Marsupilami, le parfum, les poules, les coquilles coquines ou le goût. Tant d’expositions, qui ont marqué les esprits des visiteurs, qui ont illustré d’une manière simple, compréhensible et captivante ce qu’est l’histoire naturelle, la richesse de la nature et l’envie des sciences. D’autres suivront.

News |