Cycle de cours “Mécanismes de l’évolution” (dernier cours: 9 décembre)

Le Musée national d’histoire naturelle et la mission culture scientifique et technique de l’Université du Luxembourg organisent à partir du 16 septembre 2014 le cycle de cours “Mécanismes de l’évolution” avec le paléo-anthropologue Philippe Vidal.

Selon le biologiste Theodosius Dobzhansky « rien en biologie n’a de sens, si ce n’est à la lumière de l’évolution ». La théorie de l’évolution offre donc une logique commune à l’ensemble de la biologie. Les progrès fondamentaux réalisés depuis une trentaine d’années et leurs implications dans notre vie quotidienne (OGM, clonage, séquençage des génomes, thérapie génique,…) nous incite à en comprendre les mécanismes fondamentaux. Ceux-ci, bien que loin d’être totalement compris n’en sont pas pour autant obscurs ou incompréhensibles. Au contraire, Ils s’actualisent en permanence dans les interactions entre espèces (co-évolution), dans les résistances et adaptations nouvelles des pathogènes engendrés par les bouleversements écologiques récents et l’anthropisation des milieux.

Les conférences auront lieu à 18 h 30 à la salle de conférence du Musée national d’histoire naturelle.

 16.09. Preuves et arguments en faveur de l’évolution (concept d’espèces, fossiles, homologies, homoplasies)

30.09. Bases génétiques de la variabilité

14.10.  L’adaptation (sélection naturelle, stratégies de reproduction …)
Ce cours est reporté au lundi 2 décembre 2014.

28.10. Le hasard , (dérive génétique, effet fondateur, goulot d’étranglement …)

11.11.   La nature peut-elle tout créer ? Les contraintes évolutives

25.11.  Les rythmes de l’évolution

09.11. La phylogénie ou comment puis-je savoir que tu es mon aïeul ?

Philippe Vidal est paléo-anthropologue à l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) et membre de l’UMR 7206 (éco-anthropologie et éthnobiologie) du MNHN-Paris. Ses recherches portent sur l’écologie des populations du passé et plus particulièrement sur l’évolution des pathologies infectieuses et tumorales. Il enseigne à la Faculté de médecine de Nancy ainsi qu’à l’Université du Luxembourg.

Ces cours sont accessibles à tous. L‘Université du Luxembourg délivre des attestations de participation à chaque leçon.

News |