Exposition: L’abeille comme source artistique (à partir du 1er juillet)

Dans le cadre de l’exposition itinérante “Faszinatioun Beien” présentée au ‘natur musée’ pendant les mois de l’été et du rallye-parcours “Les abeilles en ville”, plusieurs artistes exposent au ‘natur musée’ des oeuvres réalisées à partir des produits de la ruche ou pour lesquelles l’abeille était source d’inspiration.

Laurence Liebenguth-Rogez
Cette artiste strasbourgeoise a choisi depuis 2005 l’univers des abeilles comme source artistique. Elle travaille essentiellement avec les matériaux de la ruche : cire d’abeilles, pollen en tant que matière brute ou broyé en couleur, une œuvre éclatante de jaunes dorées, de feuilles d’or de lumière intense, des mouvements de la cire reflétant les processus de chaleur avec ses odeurs douces de miel.

Claire Hilgers
La contemplation d’éléments de la nature dans ses détails infimes, les souvenirs de lieux ou d’instants vécus sont à la base de la recherche plus personnelle de la création artistique de la graphiste bruxelloise Claire Hilgers. Ses empreintes, ses traces sélectives laissent regarder le spectateur au-delà des apparences immédiates et l’invitent à la méditation, à la rêverie et soulignent la poésie des formes qui se trouvent dans la nature.

Denise Debroux
Cette artiste belge ne peut s’empêcher de voir l’étroite relation entre sa forme d’expression artistique et son sujet d’inspiration lui-même : Les processus en cours, au sein du superorganisme de la ruche, lui parlent des cycles de la vie et de la mort, sans cesse renouvelés, ininterrompus. Ces thèmes de métamorphose sont aussi ceux de la gravure qu’elle pratique depuis une quinzaine d’années. Les formes figuratives du départ évoluent dans un geste libre sur la plaque et la gravure devient un moyen artistique autonome.

Rita Maria Linke
Rita Maria Linke, sculpteur des environs de Freiburg en Fôret noire, réalise ses oeuvres à partir de la cire d’abeille, de bois, d’aiguilles de pin et de papier. Elle travaille les matériaux de telle façon que la chaleur et la qualité de la lumière, l’odeur et l’esthétique sont conservées et ressenties immédiatement.

Ott Neuens
C’est la Terre qui occupe la peinture d’Ott Neuens. C’est elle avec ses monts et vallées, ses falaises, ses crevasses, ses pierres, ses lacs, ses sentiers et traverses qui nourrit son inspiration.Il est fasciné par la multitude et l’immense variété de ses couleurs. Aucune couleur artificielle ne trouve grâce aux yeux de cet artiste. Il trouve dans les alvéoles de cire des ruches d’abeilles la substance magique propre à fixer les pigments dans une parfaite harmonie. La cire donne à l’œuvre d’Ott sa spécificité et son exclusivité.  En même temps, sa peinture est aussi un message de préservation de ce qui fait notre patrimoine le plus précieux.

 

News |