2014 – Année internationale de la cristallographie

2logos_frame_noletteringBien que la cristallographie soit aujourd’hui à la base de toutes les sciences expérimentales, elle reste méconnue du grand public. C’est l’une des raisons pour lesquelles l’Assemblée générale des Nations unies a proclamé l’année 2014 comme Année internationale de la cristallographie (AICr2014). L’Assemblée générale des Nations unies a également mandaté l’UNESCO, en tant qu’organisation leader de cette initiative, de coordonner et mettre en œuvre les programmes d’éducation et de renforcement des capacités scientifiques prévus tout au long de l’année 2014. Pour cela l’UNESCO bénéficiera de l’appui de l’Union Internationale de la Cristallographie (UICr).

2014 sera celle du centenaire de la découverte de la cristallographie aux rayons X et de ses applications par Max von Laue, qui reçut le prix Nobel de physique en 1914, puis par William Henry Bragg et William Lawrence Bragg (père et fils).

Un siècle plus tard, l’Année internationale de la cristallographie 2014 souligne l’importance et le rôle de cette discipline dans l’achèvement des programmes de développement pour l’après-2015, concernant les questions de sécurité alimentaire, d’accès à l’eau potable et aux soins de santé, ainsi que les problématiques d’énergie renouvelable et d’assainissement environnemental. Elle commémore également le cinquantenaire d’un autre prix Nobel, reçu par Dorothy Hodgkin pour son travail sur la vitamine B12 et la pénicilline, et le 400e anniversaire de l’observation de la formation de cristaux de glace par Kepler (en 1611) qui ouvra la voie a des études plus étendues sur la symétrie dans la matière.

La section de minéralogie/géologie du Musée national d’histoire naturelle participera au programme de AICr2014 e.a. avec des conférences et la présentation d’une nouvelle espèce de minéral.

Plus d’information

Cristallographie et applications : aux confins de la matière

Brochure de l’AICr2014 (pdf)

Site officiel de l’AICr2014 (en anglais)

News |