Conférence: Le développement de la viticulture biologique (5/5/2011)

Le Musée national d’histoire naturelle et les Amis du Musée d’histoire naturelle a.s.b.l. invitent le jeudi 5 mai à 19 h 00 au ‘natur musée’ à la conférence « Le développement de la viticulture biologique à la Moselle luxembourgeoise » avec Max von Kunow, conseiller des viticulteurs indépendants luxembourgeois.

Max von Kunow, expert en vin de Geisenheim dans la Rheingau et riche d’une longue expérience professionnelle en Allemagne, en Bourgogne et en Afrique du Sud est convaincu du potentiel du vin conventionnel et biologique produit entre Schengen et Wasserbillig.

  • Qu’est-ce qui différencie un viticulteur bio d’un viticulteur traditionnel ?
  • Quel est l’apport du vin biologique à la biodiversité ?
  • Comment l’homme et la nature en profitent-ils ?

Le premier vignoble biologique luxembourgeois fut créé en 1996 à Canach. Entretemps, 24 hectares sont exploités selon les critères de l’agriculture biologique au Luxembourg. Or, bien que le vin biologique connaisse en ce moment un véritable boom, il ne constitue que 2 pourcent de la production nationale.

Lors de son exposé le conférencier revient sur l’évolution du vin biologique au Luxembourg et déploie sa vision du futur.

Qui produit du vin bio, comment goûte–t-il et où peut-on s’en procurer ? La conférencier se propose de donner des réponses à toutes ces questions.

Tous les producteurs luxembourgeois (ceux qui sont déjà labellisés et ceux qui sont en cours de reconversion) invitent après la conférence à une dégustation de leur vin.

Participants : Sunnen-Hoffmann, Beissel, Canecher Wéngert, Krier-Welbes,  Nicolas Ries, Laurent Kox, Luc Roeder, Krippes

Inscription souhaitée par tél. 46 22 33-1

News archives |