Sous-locataires cachés (01.06.02-13.10.02)

Araignées et cafards, poux et puces, rats et souris : ne sont-ils pas tous aux yeux des hommes des animaux nuisibles et répugnants ? Le ‘natur musée’ présente maintenant dans une nouvelle exposition temporaire le monde particulier des hôtes indésirables de nos maisons.

Mais attention : ” nuisible ” n’est pas un terme zoologique, c’est une invention humaine. Du point de vue de nombreux êtres vivants, l’homme aussi peut être considéré comme nuisible. Ce sont toujours les hommes qui définissent les animaux comme nuisibles. Avec leur culture et style de vie, ils créent les conditions nécessaires pour la survie, bref les niches écologiques, de certaines espèces animales qui peuvent en effet causer de sérieux dégâts lors d’apparition en masse.

L’homme est condamné à vivre avec ces animaux commensaux. La palette des dégâts va de la piqûre d’une punaise, de la propagation de germes infectieux et de pertes massives de récolte à des bibliothèques rongées et des crashs de systèmes entiers d’ordinateur à cause de cables rongés.

La civilisation technique et urbaine propose constamment de nouvels habitats. En particulier les cafards et mites importés des régions tropicales arrivent à survivre dans nos régions tempérées à cause du climat artificiel qui règne dans les boulangeries industrielles, cliniques, buanderies ou appartements chauffés.

L’exposition permet de faire la connaissance de ces hôtes cachés et d’identifier les espèces que l’on rencontre dans les habitations. Une visite de l’exposition pourra enfin contribuer à résoudre de très nombreux problèmes domestiques.

Archives |