Dans une lettre du 8 décembre 1922 adressée à Victor Ferrant,  conservateur du Musée d’histoire naturelle, le naturaliste Edouard Luja relate sa douloureuse rencontre avec le coléoptère Onichocerus scorpio. Mais chose étonnante, l’insecte pique avec ses antennes. Le spécimen en question est exposé actuellement dans la salle dédiée à Edouard Luja de l’exposition “Orchidées, cacao […]